Le répertoire est varié dans le domaine de la chanson française de Brel à Bénabar, de Grégoire à Françoise Hardy, de Nougaro à Voulzy sans oublier Trénet, Felix Leclercq et Bourvil…. Que ce soit des « vieilles chansons » ou des chansons plus récentes, le choix se porte toujours sur un message à transmettre.

Liste des chants profanes extraits des enregistrements de nos concerts (jusque fin 2018)

Quelques échantillons vous sont proposés à l’écoute

à la vie (Goldman, Fiori)
aimer à perdre la raison (Aragon, Ferrat)
ameno (Era)
l’amitié (Rivière, Bourgeois, Hardy)
l’amitié (Pagani)
l’amour a tous les droit (Lô)
les années guitare (Homs, Fugain)
une autre lumière (Bachelet)
l’auvergnat (Brassens)
Ave Maria païen (Plamondon)
Belle-île en mer (Souchon, Voulzy)
bonjour à toi l’artiste (Delanoë, Barnel, Rieu)
c’est beau la vie (Sentis, Delécluse, Ferrat)
c’est pour vivre (Marnay, Popp, Dion)
ça casse (Lorne, Maurane)
ça fait rire les oiseaux (Vangarde, Kluger, Cie créole)
chante comme si tu devais mourir demain (Delanoë, Fugain)
chanter (Lemesle, Bourtayre, Revaux, Mathieu)
chanter (Florence, Obispo, Pagny)
le chiffon rouge (Vidalin, Fugain)
comme toi (Goldman)
conquest of paradise (Vangelis)
les corons (Lang, Bachelet)
de Bretagne ou d’ailleurs (Guegeun, Lavil)
déjà vingt ans (Rose)
des Cornouailles à l’Oural (Lemesle, Sentis, Candy, Aubret)
deux mille ans et un jour (Fugain)
Diego (Berger)
le dîner (Benabar)
donnez-moi une musique (Lama)
le droit de vivre (Demarny, Cazenave, Guichard)
emmenez-moi (Aznavour)
encore un autre hiver (Goldman, Grégoire)
l’enfant au piano (Panfalone, Djibedjian, Lama)
ensemble (Goldman)
l’espérance folle (Béart)
et maintenant (Delanoë, Bécaud)
fais comme l’oiseau (Delanoë, Fugain)
famille (Goldman)
fantaisie bleu (Fugain)
faut faire avec (Bécaud)
frontières (Albert, Battaglia, Noah)
gracias a la vida (Parra, Pagani)
le grain de sable (Delanoë, Fugain)
hallelujah (Cohen)
happy day (gospell)
heal the world (Jackson)
un homme heureux (Sheller)
il changeait la vie (Goldman)
il faudra leur dire (Cabrel)
l’ile Hélène (Nougaro, Cassar)
l’indifférence (Vidalin, Bécaud)
je n’aurai pas le temps (Delanoë)
je t’appartiens (Delanoë, Bécaud)
je te donne (Goldman, Jones)
je veux chanter (Berger)

je viens du Sud (Delanoë, Sardou)
un jour le combat (Kapler, Noah)
l’un vers l’autre (Boublil, Schönberg)
let it be (Lennon, McCartney)
let the sun shine (Rapaport, Clerc)
mais la vie (Maurane, Fabian)
mamma mia mix (Abba, arrt Locks)
la mémoire d’Abraham (Goldman, Dion)
memory (Webber)
mille coeurs pour un regard (Rétina France)
mille colombes (mille colombes)
mistral gagnant (Marnay, Lemesle, Bellini, Lebel, Mathieu)
mon eldorado (Veneruso, Noah)
né en 17 à Leidenstadt (Goldman)
nos mains (Goldman)
nuit et brouillard (Ferrat)
ô femme (Fugain)
on écrit sur les murs (Musumarra, Moreau, Roussos)
on ira (Goldman)
on se reverra (Sardou, Barbelivien, Fugain)
ose (Veneruso, Noah)
le paradis blanc (Berger)
partis avant d’avoir tout dit (Lang, Bachelet)
le petit bonheur (Leclerc)
petite Marie (Cabrel)
le pouvoir des fleurs (Souchon, Voulzy)
quand le moral (Schwartz, Tebelak, Delanoë)
quand on n’a que l’amour (Brel)
la quête (Darion, Brel)
rame (Souchon, Voulzy)
le rêve du pécheur (Souchon, Voulzy)
la révolution (Sardou)
des ricochets (Florence, Guiaro, Château)
le rire des enfants (Courreges, Schwartz, Mannick)
rouge (Barbelivien, Sardou)
salut (Sardou, Dabadie, Revaux, Bourtayre)
si (Goldman, Zaz)
le soleil donne (Souchon, Voulzy)
le soleil et la lune (Trenet)
songez-y (Mey)
SOS d’un terrien en détresse (Plamondon, Berger)
tant qu’on rêve encore (Guirao, Florence)
la tendresse (Roux, Giraud, Bourvil)
la terre est si belle (Aufray)
la terre promise (Anthony)
toi plus moi (Grégoire)
tous les cris les sos (Balavoine)
veiller tard (Goldman)
un violon un jambon (Gainsbourg)
vivo per lei (Panceri)
Vladimir Illitch (Sardou)
voulez-vous (Tardieu, Bruel)
vu d’ici (Fugain)
yalla (Florence, Calogero)

Fermer le menu